La posturologie, discipline qui étudie l’équilibre à travers l’étude de ses capteurs (peau, vision, bouche, oreille) nécessite l’utilisation du Tape dans le traitement du syndrome de déficience postural.

Les capteurs posturaux liés au Tape sont représentés par la peau et les fascias. En effet aujourd’hui on parlera plus de « proprioception cutanée » sans oublier la partie extéroceptive de celle-ci. Quant aux fascias, ils sont présents dans toutes les parties du corps et sont constitués de cellules à mémoire (prostaglandines).

Après une étude croisée utilisant les tests posturaux, le Tape pourra être utilisé comme outil d’intégration postural d’une zone cutanée, ou encore comme instrument de déparasitage des cicatrices physiques voir même émotionnelle.

Le bilan nécessitera une classification posturale du patient associé à diverses épreuves « patient non dépendant » mais aussi « patient dépendant ». L’évaluation du Tape en tant qu’outil thérapeutique est intimement lié à ces diverses épreuves et viendra s’additionner à l’évaluation des autres capteurs posturaux.

La démarche thérapeutique utilisant le Tape s’inscrit donc dans une démarche globale, pluridisciplinaire respectant les principes du traitement postural (déparasitage, reprogrammation).

Le patient reconnaitra ainsi l’importance de son capteur cutanéo-fascial dans la genèse de ses dysfonctions posturales. Le praticien désirant utiliser cette technique sera soumis à la bonne maitrise de l’examen postural.

Tape Care devient ainsi un partenaire thérapeutique du praticien mais aussi du patient.

THIERRY THEPOT
Praticien à Bordeaux & Formateur en posturologie, pour plus d'informations: supterapy@gmail.com